Connexion
Menu principal

Les Publications de l'O.U.I.

Les publications, classées par thèmes, concernent des informations ou articles conjoncturels : brèves, chroniques ou la description de projets en cours.
Les documents d'étude plus approfondis sont réunis dans la rubrique cyberfac.
Vous pouvez les commenter et engager un dialogue avec l’auteur ou avec d’autres lecteurs (bouton "poster commentaire ci dessous ")
N’hésitez pas à proposer vous-même des articles ou brèves relatifs aux sujets traités sur le site : ils seront publiés après validation par l’équipe de rédaction du site.




Méthodes : Observer pour agir
Posté par Rédaction le 30/8/2005 14:40:00 (3403 lectures)

Observer pour observer débouche souvent sur la satisfaction exclusive d’une curiosité intellectuelle et la consommation inutile de ressources, comme le dénonce Michel de Poncins dans un article incisif « la prolifération des observatoires » daté du 03/02/03 et publié dans « conscience politique » », "le journal à contre pied de la pensée unique" www.conscience-politique.org . Cet article est référencé en tête de l’impressionnante liste d’observatoires établie par le site adminet dans son « observatoire des observatoires » sur http://admi.net/obs

Nous visons quand à nous l’intelligence des usages ; observer des usages sociaux de l’internet, les analyser, comprendre leur processus d’expansion comme préalable à une action raisonnée.
Si certains gaspillent de l’argent à observer, ce qui n’est pas le cas de l’OUI où toutes les contributions sont bénévoles, combien de moyens matériels et humains sont gaspillés à recommencer des projets qui ont échoué, combien de projets nouveaux sont lancés sans se préoccuper des résultats effectifs et des leçons des projets anciens, combien de projets reflètent plus la vision voire l’ambition d’un porteur de projet que les véritables besoins du public concerné.
Il s’agit aussi d’identifier la part de l’usager dans la création d’usages nouveau : en effet disposant du dispositif mis à sa disposition à l’occasion d’un projet, l’usager va l’utiliser autrement que ne l’envisageait le prescripteur ; il va devenir lui-même créateur d’usages. C’est particulièrement vrai avec l’internet : c’est en cela que l’internet est révolutionnaire, car il donne à l’usager un pouvoir comparable à celui du prescripteur.
Nous avons aussi choisi de nous concentrer sur des usages à forte plus value sociale, sociétale, citoyenne, ceux qui peuvent améliorer des conditions de vie, rétablir des conditions d’un développement durable plus équitable, susciter la créativité, diffuser la connaissance…
L’attention des médias se porte beaucoup plus sur les usages de l’internet générateurs de produit financiers ou les usages ludiques, malsains, mafieux, destructeurs. Nous souhaitons peser sur l’autre plateau de la balance celui des usages utiles, solidaires, qui vont dans le sens d’une société plus équitable. Nous invitons les lecteurs de ce texte qui se sentiraient attiré par cette approche à apporter au site leur contribution et à le faire connaître.

 
Rechercher

 
© 2001-2011 - O.U.I. association loi 1901 - Articles et Brèves sous licence creative commons (by-nc-sa) - - Réalisation: D-LUNE/XOOPS