Connexion
Menu principal

Les Publications de l'O.U.I.

Les publications, classées par thèmes, concernent des informations ou articles conjoncturels : brèves, chroniques ou la description de projets en cours.
Les documents d'étude plus approfondis sont réunis dans la rubrique cyberfac.
Vous pouvez les commenter et engager un dialogue avec l’auteur ou avec d’autres lecteurs (bouton "poster commentaire ci dessous ")
N’hésitez pas à proposer vous-même des articles ou brèves relatifs aux sujets traités sur le site : ils seront publiés après validation par l’équipe de rédaction du site.




Flux RSS

Ce dossier regroupe des articles portant sur la société de l'information en général : organisation, gouvernance, sommet mondial de la société de l'information...
« 1 (2) 3 4 »
Société de l'information : Les scénarios de l’atelier « migrations et usages de l’internet : horizon 2016 »
Posté par Rédaction le 21/2/2006 11:10:00 (8120 lectures)

Lors des journées d'Autrans 2006, l'OUI a suscité le 13 janvier 2006 un atelier « migrations et usages de l’internet : horizon 2016 » Cet atelier dont vous trouverez par ailleurs un compte rendu rédigé par Claire Scopsi qui l'a animé, a permis débouché sur cinq scénarios plus ou moins probables, mais contenant sans doute chacun une part d'avenir :

1 : l'Europe forteresse
2 : La « Gouver-nation »
3 : L’ISPOLAND
4 : le sursaut égalitaire
5 : la Géo-Localo-Expulsion (GLE)


Pour plus d'informatiion, consultez le compte rendu des journées d'Autrans 2006

Lire la suite... | 10751 octets en plus


Société de l'information : Le SMSI de Tunis vu par Djilali Benamrane : enjeux, résultats, perspectives
Posté par Djilali Benamrane le 12/12/2005 7:10:00 (7677 lectures)

Voici un nouveau témoignage sur le sommet du SMSI auquel il a participé, par Djilali Benamrane, économiste, chercheur dans l’association Biens publics à l’échelle mondiale BPEM. qui vient de copublier "Les télécommuncations entre bien public et marchandises", ouvrage coordonné par Djilali Benamrane , Bruno Jaffré et François-Xavier Verschave , Éditions Charles Léopold Mayer, Paris, novembre 2005.

Les fondamentaux du Sommet mondial(1)
L’organisation d’un sommet mondial de la société de l’information (SMSI) est une initiative de la Tunisie au sein de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), qui remonte à 1998, retenue par l’ONU lors de son Assemblée générale de décembre 2001 (2) qui en confia l’organisation principalement à l’UIT. Ce Sommet a innové en matière d’organisation des rencontres onusiennes, d’une part en s’organisant en deux phases et en deux lieux : Genève en 2003 et Tunis en 2005 et d’autre part en ouvrant la participation, en qualité de partie prenante, au secteur privé et à la société civile (ONG), deux nouveaux partenaires invités à dialoguer avec les délégations gouvernementales et intergouvernementales (OIG) qui monopolisaient par le passé, les débats d’intérêt mondial. Cette démarche de partenariat quadripartite s’inscrit dans les priorités onusiennes à la mode, à savoir la promotion du concept fourre-tout des «3P» : partenariat public privé.
Plu

Lire la suite... | 23899 octets en plus


Société de l'information : Le SMSI de Tunis vu par Bruno Oudet
Posté par Bruno Oudet le 4/12/2005 21:30:00 (5837 lectures)

Le billet de Blaise Duauner Le SMSI de Tunis. un succès malgré les ombres ? dresse un bilan intéressant du SMSI de Tunis. Il ne sert donc à rien à le répéter ici. Comme le souligne Blaise, le SMSI est une étape très importante de la prise de conscience mondiale de cette société de l’information qui débarque par tous les côtés, qui est au cœur du processus de mondialisation avec ses bons et ses mauvais côtés.

Je me contenterai ici d’attirer un peu plus l’attention sur les documents produits, sur l’implication de la société civile « from input to impact », depuis sa contribution aux idées à son impact sur le résultat final (les textes adoptés).

A Tunis deux documents ont été adoptés. On les trouve sur le site du SMSI à l’adresse http://www.itu.int/wsis/documents/doc_multi.asp?lang=fr&id=2266|2267

Le premier « Engagement de Tunis » (6 pages) n’est guère innovant. Il réaffirme ce qui a été adopté à Genève. « Nous reconnaissons », « nous réaffirmons » sont les débuts de phrase les plus courants. Ceci confirme la conviction des délégations gouvernementales que les TICs vont jouer un rôle important dans la réalisation des objectifs du Millénaire http://www.un.org/french/millenniumgoals .

Lire la suite... | 5393 octets en plus


Société de l'information : Le SMSI de Tunis vu par Blaise Duaner : un succès malgré les ombres ?
Posté par Blaise Duaner le 24/11/2005 14:00:00 (5046 lectures)

Après avoir participé au SMSI Blaise Duaner nous livre ses premières impressions relativement équilibrées dont voici les points forts :

"le premier atout de cette manifestation se situe dans la rencontre d’acteurs politiques, techniques et commerciaux de plus de 150 pays. Quel chemin parcouru depuis la première conférence préparatoire de Genève en juillet 1992 ! La société de l’information, ce mélange d’aspects techniques, sociaux et politiques qui façonne la vie moderne, a maintenant obtenu ses lettres de créance."

"La lutte contre la « fracture numérique » et son financement a été réaffirmé avec conviction."

"la gouvernance d’Internet qui aura occasionné une vraie bataille diplomatique"

"Il y a malheureusement des questions importantes qui n’ont pas été abordées. Deux d’entres elles me paraissent particulièrement importantes la propriété intellectuelle relative à l’informatique et le partage des coûts de télécommunication entre les pays."

Voici sa vision du sommet :
Mes impressions du SMSI ? Hum, je suis un peu de retard... mais la semaine dernière, le SMSI faisait la une de la presse ! Et si j’étais intervenu, tout comme la presse, j’aurais surtout protesté.

Lire la suite... | 8913 octets en plus


Société de l'information : L'internet, le SMSI de Tunis et les droits de l'homme
Posté par Rédaction le 20/11/2005 21:10:00 (2272 lectures)

En juillet 2002, le caucus des droits de l'homme a été formé avec trois objectifs :

1. Inscrire les droits de l'homme à l'agenda du Sommet et affirmer leur centralité dans la société de l'information
2. Élaborer des contributions détaillées pour traduire les droits de l'homme dans la société de l'information
3. Sensibiliser tous les participants au Sommet, et au-delà, le grand public, à l'importance de la place des droits de l'homme dans la société de l'information.

Voici le communiqué publié par cette instance à l'issue du sommet de Tunis : Le caucus des droits de l'homme tire le bilan de la phase de Tunis

Dans le même temps, Reporters sans frontières rend publique sa liste des 15 ennemis d'Internet liste des 15 ennemis d'Internet



« 1 (2) 3 4 »
 
Rechercher

 
© 2001-2011 - O.U.I. association loi 1901 - Articles et Brèves sous licence creative commons (by-nc-sa) - - Réalisation: D-LUNE/XOOPS