Connexion
Menu principal

L'activité Cyberfac
Travaux de réflexions et de recherche ayant trait aux usages de l'internet à forte plus value sociale et à l'internet équitable
Vous pouvez les commenter et engager un dialogue avec l’auteur ou avec d’autres lecteurs (bouton "poster commentaire ci dessous ")
N’hésitez pas à proposer des travaux susceptibles d'être hébergés ou référencés par la Cyberfac de l'OUI .
Ces travaux sont publiés après avis d’un comité de lecture. Par défaut d’autres indications ils sont protégés par une licence Creative Commons (by-nc-sa)




Sociologie des usages

Choisir la section

Autres documents

Documents en cours: 1 - 2 Totalité des documents: 2


Auteur: Emmanuel Eveno Publié: 06 Dec 2003 (Vues: 3288)
L’article expose les résultats de l'enquête par questionnaires réalisée au cours du mois de janvier 2000 sur le territoire du district de Parthenay (Deux-Sèvres). L’échantillonnage établi selon la méthode des quotas porte sur un échantillon représentatif de la population du district, d’environ 17 000 habitants.
La population locale des Internautes se distingue fortement de la population des Internautes français. L'enquête porte sur les Usagers des lieux d’accès aux micro-ordinateurs et aux services en ligne, les équipements des foyers, les usagers et leurs usages.
Fichiers: 0 Commentaires: 0

Auteur: Raphaël Ntambue Publié: 07 Dec 2003 (Vues: 5370)
Il y a, à côté des moyens financiers, d’autres causes profondes de la fracture numérique de l’Afrique, à savoir : les habitudes de penser et de vivre qui constituent le socio-culturel.
Par dimension socio-culturelle de la fracture numérique de l’Afrique, nous entendons précisément les obstacles socio-culturels africains à surmonter pour " brancher " l’Afrique... Il s’agit des manières africaines de penser et de vivre qui (1) non seulement retardent " l’appropriation " et la participation africaines à l’innovation numérique, (2) mais aussi réduisent l’impact socio-culturel de l’Internet au calcul des usages immédiats et à l’influence que l’Internet exerce sur la société africaine en omettant de " l’étendre " à la capacité africaine de prendre part à la gestion mondiale et à la production de l’Internet.
Fichiers: 0 Commentaires: 0

 
Rechercher

 
© 2001-2011 - O.U.I. association loi 1901 - Articles et Brèves sous licence creative commons (by-nc-sa) - - Réalisation: D-LUNE/XOOPS