Connexion
Menu principal

L'activité Cyberfac
Travaux de réflexions et de recherche ayant trait aux usages de l'internet à forte plus value sociale et à l'internet équitable
Vous pouvez les commenter et engager un dialogue avec l’auteur ou avec d’autres lecteurs (bouton "poster commentaire ci dessous ")
N’hésitez pas à proposer des travaux susceptibles d'être hébergés ou référencés par la Cyberfac de l'OUI .
Ces travaux sont publiés après avis d’un comité de lecture. Par défaut d’autres indications ils sont protégés par une licence Creative Commons (by-nc-sa)




Une pratique émergente de coopération méditérannéenne en matière d'enseignement supérieur agronomique en réseau
Auteur: Estelle Biolchini
Publié: 04 Dec 2003
Version: 0.04
ID article: 10
Vues: 4369 fois
Taille du document: 5.38 KB

Format imprimable Envoyer à un ami

Titre :

Une pratique émergente de coopération méditérannéenne en matière d'enseignement supérieur agronomique en réseau

Auteurs : Estelle Biolchini, Michel Elie

Organisation : Observatoire des Usages de l’Internet

Type de document : communication

Référence : communication présentée au colloque international " Les fractures numériques Nord/Sud en question : Quels enjeux ? Quels partenariats ? " Université d'été de la communication d'Hourtin (Gironde - France)

Date: 25 - 28 août 2003

Domaine : Analyse des usages de l’Internet dans le domaine de l'enseignement en réseau

Résumé :

De nombreux projets d’utilisation des nouvelles technologies dans le tiers secteur sont initiés. Ils suscitent auprès du public l’évolution d’usages existants ou des usages nouveaux, certains voulus et anticipés, d’autres spontanés, qui peuvent aller dans le sens ou non des résultats recherchés.
Cette communication rend compte des premiers résultats de l’analyse des usages de l’Internet résultants d’un projet d’enseignement en réseau mené en coopération par des établissements d’enseignement supérieur en agronomie du pourtour méditerranéen, appartenant à plusieurs pays du « Nord » et du « Sud » : France, Italie, Liban, Tunisie, Maroc, Algérie…

 

 

L’analyse et l’évaluation des usages de l’Internet résultant d’un projet permettent  de mettre en évidence son efficacité réelle en terme d’usage par rapport aux objectifs annoncés initialement et de façon plus générale cherchent à répondre à des questions telles que :

- Les usages résultants du projet sont-ils ceux qui étaient initialement prévus ?
- Des usages imprévus se développent-ils, pourquoi et comment ?
- Vont-ils dans le sens des intentions du projet ?
- Peut-on déceler des facteurs moteurs ou freins à la diffusion des usages résultants non anticipés ?
- Leur diffusion à d’autres publics est-elle souhaitable ? Doit-elle être encouragée et organisée ?

Ce sont ces questions que pose l’Observatoire des Usages de l’Internet (OUI) à travers le projet AUSSI (Analyse des Usages Sociaux de l’Internet), lancé en juin 2002.
Ce projet consiste à faire analyser les usages résultant de quelques projets récents d’utilisation sociale de l’Internet et des TIC par des étudiants en Sciences de l'Information et de la Communication dans le cadre de recherches conduisant à leur mémoire de diplôme, en concertation avec leurs enseignants, des membres bénévoles de l’OUI et les porteurs de projet retenus.
A travers ce projet, l’OUI a pour objectif de contribuer à promouvoir l’étude des usages de l’Internet à plus value sociale, afin d’en tirer des enseignements pour le futur et à acquérir une plus grande maîtrise du développement de ce type d’usages. Le Fondation France Télécom a apporté son soutien au projet à travers son axe de mécénat « net solidaire ».

Le promoteur de ce projet est l’Institut Agronomiques de Montpellier et plus particulièrement son directeur, « technophile » influencé par les expériences canadiennes en matière de formation à distance.
Les porteurs du projet font parti d’un « réseau préexistant de coopération en enseignement agronomique » sur le pourtour méditerranéen (Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéenne).
L’idée est qu’un réseau d’enseignants chercheurs s’appuie sur les Technologies de l’Information et de la Communication  pour renforcer leur coopération, pour produire et co-produire des cours multimédias. L’objectif de départ est de faire de l’enseignement en présentiel assisté par les TIC. L’objectif à terme est de proposer des formations à distance en agronomie, qui permettraient de répondre à une demande importante des pays méditerranéens en formations agronomiques, notamment au « Sud ». Cet objectif de long terme n’est pas clair pour tous les acteurs, notamment dans les modalités de sa mise en place, la stratégie des porteurs du projet étant d’avancer par étape.   
Les institutions partenaires sur ce projet se sont regroupées au sein d’un consortium. La première réalisation du consortium a été l’introduction de modules de cours hybrides à l’Institut Agronomique de Montpellier, en 2002/2003.

 



Une pratique émergente de coopération méditérannéenne en matière d'enseignement
Points: 2599 Taille du fichier: 39 KB
Pas de description de fichier.
Téléchargé: 2004/4/9

Une pratique émergente de coopération méditérannéenne en matière d'enseignement supérieur agronomique en réseau
© copyright 2017 Estelle Biolchini & L'observatoire des Usages de l'Internet
 
Rechercher

 
© 2001-2011 - O.U.I. association loi 1901 - Articles et Brèves sous licence creative commons (by-nc-sa) - - Réalisation: D-LUNE/XOOPS